tumblr page counter
A la Recherche de la Meilleure Application

A la Recherche de la Meilleure Application

Une hypersélection et un guide sans concession des meilleures applications de l'AppStore : revues critiques, astuces d'utilisation & actualités.

Quelle est la meilleure appli photo sur iPhone ?

Il existe des milliers d’applications photo sur l’Appstore. Difficile donc de faire un choix.

Vous trouverez ci-après les présentations détaillées (historique, mode d’emploi, trucs et astuces) de 3 applications photo phare de l’Appstore :

- La cultissisme Hipstamatic qui compte plus de 4 millions d’utilisateurs et qui est conseillée aux amateurs de photographies avec des effets vintage.

- La très branchée Wood Camera qui est utilisée par les photographes les plus influents sur Instagram.

- La très performante KitCam recommandée pour les photographes exigeants et aux amateurs de réglages subtils.

A vous de faire votre choix.

Mailbox, une stratégie de lancement audacieuse pour une application, fondée sur la rareté.
La suite dans un mois ?

Mailbox, une stratégie de lancement audacieuse pour une application, fondée sur la rareté.

La suite dans un mois ?

KitCam, le nec plus plus ultra des applications photo sur iPhone et iPad

image

KitCam est une nouvelle application sur le marché très encombré des applications photo sur iPhone et iPad, mais elle est loin de venir de nulle part. En effet, KitCam peut être fière de ses origines puisque ses créateurs sont les célèbres auteurs de la très réputée application SourceForge 2, spécialisée dans la retouche d’images et très appréciée des photographes.

Par ses nombreuses et puissantes fonctionnalités, pour certaines jamais vues pour une simple application photo, par sa grande facilité d’utilisation, KitCam a toutes les chances de devenir votre nouvelle appli photo préférée. 

PRESENTATION DE L’APPLICATION PHOTO KITCAM

L’application photo KitCam : une incroyable surprise.

Le marché des applications iPhone est aujourd’hui devenu complexe. L’abondance de nouvelles applications procure un sentiment de découverte sans cesse renouvelé. Mais il est souvent doublé d’un phénomène de lassitude : on se dit souvent que de nombreuses applications se ressemblent. Rares sont les fois où l’on a déjà l’impression de découvrir quelque chose de véritablement nouveau. Pourtant, c’est cette impression de découvrir enfin quelque chose de vraiment nouveau qui prédomine lorsqu’on découvre KitCam pour la première fois.

Les points forts de KitCam.

On s’aperçoit dès la prise en main de KitCam que le savoir-faire de l’application PhotoForge 2 a été appliqué à KitCam. L’application est belle, facile à naviguer et surtout son gros point fort est sa fonction d’édition non destructive.

 Un luxe : la possibilité de revenir en arrière et de se tromper lorsqu’on édite sa photo.

Si vous n’êtes pas familier avec ce terme un peu barbare d’édition non destructive : il s’agit de la capacité de créer et de sauvegarder des modifications à une image sans altérer ou de détruire le fichier d’origine. C’est très important lorsque vous faites de l’édition photo : la très grande majorité des applications ne vous permettent pas de revenir en arrière. KitCam nous offre donc la possibilité de se tromper et de recommencer sans problèmes.

KitCam : une application photo qui convient à la fois aux débutants et plus aux avertis

KitCam est l’application idéale pour la composition des instantanés de base. Ceux qui débutent vont adorer sa simplicité. D’un autre côté, KitCam propose des fonctionnalités plus avancées pour composer et éditer des images complexes, ce qui convient aux utilisateurs les plus avertis.

 

MODE D’EMPLOI DE L’APPLICATION PHOTO KITCAM

 

Tutoriel de KitCam : 8 étapes pour maîtriser cette application photo hors-norme

1. Choisissez le style de votre photo avant même de la prendre

 image

La fonction live filters & Effects permet de visualiser en direct l’effet des filtres et effets choisis sur votre photo. Et non, l’inverse comme sur la quasi-totalité des autres applications photos.

 

2. Des fonctionnalités de pro incroyables pour une application photo

 image

Du stabilisateur à la fonction multi-exposition, sans oublier la fonction d’enregistrement vidéo en haute définition ou de la capture Time-Lapse vous serez bluffé par la qualité et les performances des fonctions spéciales de KitCam.

3. Des contrôles manuels surpuissants et intuitifs

 image

Vous pouvez peaufiner vos photographies comme jamais auparavant. Un simple réglage du doigt vous permet de paramétrer le focus, les points d’exposition et même la balance des blancs. Vous pouvez donc désormais régler vos photos selon la météo ou la qualité de l’éclairage, que le temps soit nuageux ou ensoleillé, que vous soyez éclairé par des néons surpuissants ou la bougie, votre photo sera toujours parfaite.

 

4. Le droit de se tromper

 image

Contrairement à pratiquement toutes autres applications photos. KitCam possède une fonction d’édition non destructive. Cela permet de faire des essais de filtres, d’effets, de réglages à volonté, votre photo originale sera toujours préservée. Vous avez désormais le droit de vous tromper.

 

5. Ne perdez plus de temps à partager ou télécharger vos photos

 image

Que ce soit sur facebook, Flickr, Instagram et tous les autres réseaux sociaux, partager est très facile avec KitCam. Vous pouvez envoyer une ou même plusieurs photos, une ou plusieurs vidéos avec un simple clic sur votre réseau social préféré et continuer à shooter pendant que vos photos sont en train de charger, c’est possible. Vous pouvez même importer toutes les photos que vous souhaitez depuis vos réseaux sociaux sur Kitcam en quelques clics.

 

6. Vous pouvez faire vos réglages avant, pendant et après votre prise de photo.

image

Faire des réglages spéciaux n’a jamais été aussi facile. Il suffit de sélectionner un élément dans le menu Affichage et l’aperçu se met à jour en live. Vous avez changé d’avis une fois que la photo a été prise ? Pas de problème, vous pouvez revenir en arrière et modifier les réglages à volonté.

 

7. Détection et optimisation automatique des visages

image

En mode automatique, KitCam recherche automatiquement les visages. Une fois les visages détectés, l’exposition et la mise au point se règlent automatiquement afin que vos sujets aient toujours fière allure.

 

8. Aide à la composition

Le menu Affichage contient également 3 fonctions puissantes d’aides à la composition pour vous aider à prendre les meilleures photos possible. De gauche à droite : le niveau de l’horizon virtuel, histogramme en temps réel, et les grilles. Le tout se règle par un simple glissement de doigt.

 

KitCam, l’application photo façon James Bond.

Si James Bond utilise une application photo, il y a de fortes chances que ce soit KitCam, tant ses fonctionnalités sont nombreuses, efficaces, parfaites et pourtant faciles d’utilisation.

A vous de jouer maintenant.

Wood Camera, la nouvelle star des applications photos

Historique. Une application photo a atteint pour la première fois la tête des charts de l’AppStore U.S.

Son nom ? Wood Camera. Rien d’étonnant à cela, Wood Camera est une application qui séduit par sa simplicité d’utilisation et son efficacité redoutable. 

Le secret de cette réussite exceptionnelle réside également dans un marketing intelligent et un positionnement très malin : Wood Camera est l’application idéale pour booster les photos sur Instagram. 

 image

PRESENTATION DE L’APPLICATION WOOD CAMERA

En quoi Wood Camera est unique ?

Wood Camera est l’une des applications photos les plus complètes pour améliorer ses photos. Elle s’adresse en priorité à l’énorme communauté des utilisateurs d’Instagram, habituée à une petite poignée de filtres et d’effets, en leur permettant de passer à la vitesse supérieure. Vous l’avez compris, Wood Camera est en quelque sorte l’application premium d’Instagram. Celle qui permettra d’émerger parmi ses dizaines de millions d’utilisateurs.

image

Wood Camera : une application utilisée par les membres les plus influents d’Instragram

Lors de son lancement, les concepteurs de Wood Camera ont fait appel aux photographes les plus influents sur Instagram, le collectif New Yorkais  The Mobile Media LabPlus d’un million de fans ont pu profiter des photos prises avec l’application Wood Camera par The Mobile Media Lab et le buzz était lancé. Quelques semaines après, Wood Camera atteignait la première place de l’AppStore US. Une première pour une application photo.

image

MODE D’EMPLOI DE L’APPLICATION WOOD CAMERA

Wood Camera est ce que l’on appelle une application photo intégrée. Elle permet de prendre des photos et d’améliorer leur esthétique grâce à des fonctionnalités à la fois très faciles d’utilisation et redoutablement efficaces. Le rendu des photos retouchées est toujours spectaculaire.

Tutoriel de l’application Wood Camera : une prise en main ultra-rapide en 9 étapes.

 image

Etape 1 : prise de la photo ou choix d’une photo à modifier.

Ouvrir la photo que vous souhaitez modifier : soit en prenant une photo directement dans l’application, soit en la récupérant dans votre album photo et cliquez sur modifier (a).

Etape 2 : choix du filtre

Cliquez sur le bouton de filtre / objectif (b), puis essayez les différents filtres. L’exemple choisi est “Merida” (c). Vous pouvez régler l’intensité de l’objectif (voir d). Pour régler la luminosité, le contraste et les autres paramètres, il suffit d’utiliser la “barre de réglage” (e) vers la gauche. Voir photo 4 et (g). 

Etape 3 : vue complète de votre photo

Si vous cliquez sur l’oeil (f), vous obtenez une vue complète de votre image. Cliquez à nouveau sur l’œil pour revenir à l’étape précédente et visualiser à nouveau vos différents réglages.

 

image


Etape 4 : réglage de la luminosité

Pour régler la luminosité, il suffit de faire défiler la barre de réglage. Vous pouvez bien sûr revenir en arrière.

Etape 5 : ajout d’une texture

Tout d’abord, il faut cliquer sur la case de texture (h), puis choisir le filtre que l’on souhaite utiliser, par exemple “grunge 3” (i) et enfin régler l’intensité (j).

Etape 6 : validation de la photo
 
Cliquez sur l’oeil (k) pour voir le tableau terminé, puis sur “Done” (l). 

 image

Etape 7 : validation de la photo

Pour enregistrer la photo, cliquez sur la flèche (m)

Etape 8 : partage ou enregistrement de la photo
Wood Camera vous propose de partager vos photos sur différents sociaux. Pour enregistrer la photo sur la pellicule de votre iPhone, cliquez sur l’onglet Save to Camera Roll (o).Comme vous pouvez le voir, vous pouvez également l’ajouter directement dans Instagram et autres applications directement depuis l’application (n).

Etape 9 : partage sur Instagram

Si vous avez cliqué sur “Instagram & others» à l’étape 8 (n), Wood Camera vous propose 7 options différentes l’envoyer sur d’autres applications photo. Choisissez (p) pour poster votre photo sur Instagram. 

Les captures d’écrans de ce tutoriel ont été réalisées par Marianne Hope.

Nouvelles fonctionnalités de Wood Camera 2.0

En décembre dernier, Wood Camera a lancé la version 2.0 de son application avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités :

  • Live Lens : visualisez en temps réel le filtre que vous avez choisi avant de prendre votre photo, et non après comme sur la plupart des autres applications photos.
  • 10 nouveaux filtres, 11 nouvelles textures et 6 nouveaux cadres
  • Nette amélioration de la vitesse de prise des photos lorsque vous photographiez avec l’application
  • Optimisation pour iOS6 et pour l’iPhone 5
  • Amélioration de l’interface utilisateur pour l’édition des photos
  • Nouvelle fonction qui améliore la netteté des images
  • Possibilité d’importer plusieurs photos en même temps de votre album photo
  • Possibilité d’éditer les légendes de photos et les informations de localisation avant de les partager sur facebook
  • Création d’une touche pour partager vos photos directement sur Instagram

image

Conclusion

Pour un utilisateur d’Instagram, Wood Camera est l’application idéale pour passer à l’étape supérieure et réveiller le photographe qui est en en vous.

Tout est parfait dans cette application : prise de photos rapide, filtres nombreux et ajustables, textures élégantes, facilité de partage et surtout facilité d’utilisation. Qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Article rédigé par Jérôme Blouin.

Hipstamatic : tout savoir sur l’application photo la plus culte de l’AppStore.

Hipstamatic est une application photo cultissime : elle est utilisée par plus de 4 millions de personnes dans le monde. Elle n’est disponible que sur iOs (iPhone, iPod et iPad). Comme Lana Del Rey pour la musique, elle ne laisse personne indifférent. Soit on l’adore, soit on la déteste. Et parfois même, certains adorent la détester. Vous l’avez compris, Hipstamatic n’est pas qu’une simple application photo, c’est d’abord et avant tout une histoire et une philosophie sur le plaisir de la photo.

image

PRESENTATION DE L’APPLICATION HIPSTAMATIC

La légende de l’appareil photo Hipstamatic

L’histoire de l’Hipstamatic commencerait dans le Wisconsin en 1982.

Deux frères, Bruce et Winston Dorbowski, inspirés par de vieux appareils photos  grand public en plastique, comme le Holga chinois, le Lomo soviétique ou les Instamatics américains de Kodak auraient décidé de concevoir et de produire un nouvel appareil photo à la fois simple et pratique à utiliser : l’Hipstamatic 100.

image

Il s’agissait d’un appareil photo 35 mm permettant de prendre des photographies avec un format carré et offrant la possibilité de changer d’objectif et d’utiliser plusieurs types de pellicules.

image

Malheureusement seuls 157 appareils photos Hipstamatic auraient été produits car en 1984, Bruce et Winston auraient été tués par un conducteur ivre alors qu’ils étaient en route pour signer le bail de leur usine de fabrication d’appareils photo. Le Hipstamatic n’aurait jamais donc été produit en masse.

Derrière la légende, une revendication : le plaisir de la photographie vintage.

Des journalistes avisés ont révélé que la légende de l’Hipstamatic est le fruit de l’imagination débordante des concepteurs de l’application : Ryan Dorshorst et Lucas Buick.

On pense même que le nom Dorbowski est en fait la contraction du nom du Ryan Dorshosrt et de son film préféré The Big Lebowski.

Mais cette légende est surtout révélatrice de la philosophie de l’Hipstamatic : une application pour retrouver les plaisirs de la photographie d’antan.

Le constat des créateurs de l’application est que les appareils photos numériques et les applis photo ont supprimé le plaisir et l’émotion propres à l’acte de photographier.  Ils ont donc conçu une application photo qui renoue avec cette expérience, souvent unique.

Le concept : renouer avec le plaisir des appareils photo d’antan.

Hipstamatic, en plus d’être l’une des meilleures applications de photographie rétro, permet surtout de revivre l’expérience d’un utilisateur d’un appareil photo analogique il y a 30 ans.

L’interface de l’application hipstamatic se présente comme un appareil photo en plastique des années 80 avec toutes ses qualités mais aussi tous ses défauts volontaires qui faisaient tout le charme de la photographie analogique.

image

Des imperfections d’usages délibérées

Les concepteurs de l’application Hipstamatic ont pris un malin plaisir à reconstituer des imperfections d’usages de l’époque pour nous replonger dans cette expérience oubliée.

Un viseur volontairement imprécis et trop petit pour nous forcer à refaire preuve d’imagination.

Sur Hipstamatic, le viseur est trop petit : il faut viser au milieu de la petite fenêtre pour bien cadrer la photo tout en essayant d’imaginer ce que l’on ne voit pas. Et en priant intérieurement pour que la photo soit bien cadrée.  Comme dans les années 80.

image

Une limitation volontaire des photos en rafale à 9 prises pour être sûr que nous avons  bien réfléchi avant d’appuyer sur le déclencheur.

Dans les années 80, on ne pouvait prendre que 12, 24 ou 36 photos par pellicule. Tous les photographes étaient des Guy Roux en puissance : il ne fallait pas gâcher la pellicule car elle était assez chère et que cela prenait du temps à changer.

Dans cet esprit, Hipstamatic limite le nombre de photographies simultanées à 9. Au-delà de 9 photographies d’affiliée, l’appareil photo se bloque car la pellicule virtuelle se recharge.  Pour ne pas gâcher ses 9 coups, on finit par être très concentré pour chacune des photos que l’on prend.

Un temps de développement pour chaque photo pour mieux apprécier son œuvre.

Une fois que vous avez appuyé sur le déclencheur, inutile de vous précipiter dans la photoroll. Une bonne dizaine de secondes est nécessaire pour que votre photo apparaisse enfin. Un petit suspens pour mieux apprécier le frisson de la découverte.

Des photographies au rendu volontairement inattendu voire imprévisible.

Contrairement à la plupart des autres applications photo, le rendu des photographies sur Hipstamatic est souvent surprenant. Cette imprévisibilité fonctionne dans les 2 sens : les photos sont souvent soit étonnamment belles, soit étonnamment moches. Rassurez-vous : cette imprévisibilité s’améliore avec la maîtrise des différentes combinaisons des objectifs et des pellicules (combos) qui produisent des effets différents.

image

Une application qui vous apprend malgré vous à faire de belles photos

Tous ces contraintes nous obligent paradoxalement et contrairement à la photographie numérique à faire preuve d’une grande application à l’instant au moment d’appuyer sur le gros déclencheur.

Résultat et après une certaine pratique de l’application hipstamatic :

  • les photos sont souvent mieux cadrées malgré le viseur imparfait,
  • les instants sont souvent mieux saisis malgré les lourdeurs de la pellicule virtuelle,
  • les éclairages sont souvent subtils malgré le caractère aléatoire de la prise de vue.

Iphonéographie (ou phonéographie) : une discipline née d’Hipstamatic

Par ses partis-pris, son expérience unique et la qualité de son rendu, Hipstamatic est souvent l’application photo préférée des photographes amateurs. De nombreux photographes professionnels l’ont également adoptée.

L’un des premiers d’entre eux fût le photographe de guerre Damon Winter du New York Times. Il publia en première page des photos de la guerre en Afghanistan prises uniquement avec Hipstamatic et son iPhone.

image

Damon Winter avait jugé que c’était un moyen efficace de capturer la vie quotidienne des soldats américains en Afghanistan. “Composer une photo avec un iPhone est plus désinvolte et moins calculé" avait-il déclaré. "Et les soldats se prennent souvent en photo avec leur téléphone, ils étaient plus à l’aise que si j’avais eu mon appareil photo classique”.

Ces photos déclenchèrent une violente polémique au sein de la communauté des photographes professionnels mais elles furent finalement reconnues comme œuvre à part entière en obtenant la troisième place au concours international de la meilleure image de photojournaliste.

Cette récompense a ouvert la voie à une nouvelle discipline : l’iphonéographie qui est constante expansion. L’application photo Hipstamatic, quant à elle, compte une très importante communauté de fans de par le monde dont l’excellent site Hipstography se fait l’un des porte-paroles. 

HIPSTAMATIC : GUIDE ET MODE D’EMPLOI.

La prise en main de l’application photo Hipstamatic

image

Avant de prendre votre première photo sur Hipstamatic, il vous faut choisir un objectif parmi trois :

. Le John S qui propose des couleurs saturées, dominante magenta au centre et bleu au bord avec un fort vignettage.

. Le Jimmy avec des couleurs saturées et des tons chauds

. Le Kaimal Mark II qui présente une franche dominante de rouge avec des couleurs un peu désaturées.

Il faut également choisir une pellicule parmi quatre :

. La Kodot XGrizzled avec une bordure blanche hachée et  sans effet

. La Ina’s 1969 qui produit une bordure à matière, écrue, coins ronds de style Polaroid, sans effet

. La Blanko avec une bordure blanche fine sans effet

. La Claunch 72 Monochrome  qui produit des photographies en noir et blanc avec une dominante chaude.

image

A propos des combos (combinaisons objectif, pellicule et flash)

Pour le style de votre photo, si le choix de l’objectif est fondamental., celui de la pellicule est plus secondaire car les différences de rendus assez minimes d’une pellicule à l’autre si ce n’est la bordure et parfois le noir et blanc. Le choix du flash est plus occasionnel.

Les histapacks optionnels supplémentaires d’hipstamatic

Une dizaine de hipstapacks payants  contenant des objectifs et des pellicules supplémentaires sont disponibles en achat in-app. Les trois principaux présentent les caractéristiques suivantes :

. le pack Shibuza contenant l’objectif Roboto Glitter avec des reflets de lumières parasites et la pellicule Float à dominante jaune – vert avec bords noirs sales et taches violettes

. le pack Williamsburg contenant l’objectif Helga Viking avec des couleurs façon traitement croisé, fuites de lumière et la pellicule Pistil avec une bordure noire avec inscription, façon moyen format et sans effet sans oublier un flash 3 couleurs

image

. le pack The Portland contenant l’objectif Lucifer VI avec des couleurs très chaudes et les pellicules BlacKeys B&W (noir et blanc, bord blanc, inscription mois & année sur le bord) et pellicule Claunch 72 (monochrome : noir et blanc tons chauds, bord noir). 

Les différences de rendus sur Hipstamatic

Selon le choix des objectifs (John S, Jimmy, Kaimal Mark II, Helga Viking, Lucifer VI, Roboto Glitter) et des pellicules (Blanko, Ina’s 1969, Kodot Verichrome, BlacKeys B&W, BlacKeys Supergrain, Alfred Infrared, Pistil, Float) les rendus peuvent présenter de grandes différences.

image

Utilisation des différents objectifs.

Pour simplifier, les objectifs les plus passe-partout sont le John S et le Lucifer VI.

Par exemple :

. Le John S est l’idéal pour capturer les bleus du ciel et de la mer.

. Le Lucifer VI est parfait pour des levers ou des couchers de soleil.

. Le Jimmy fait monter la température tandis que le Helga Viking fait perdre une dizaine de degré.

. L’utilisation du Kaimal Mark II convient mieux à des scènes automnales

. Le Roboto Glitter ajoute du clinquant aux scènes de la vie quotidienne.

A vous de découvrir les centaines de combinaisons possibles et celles qui vous conviennent le mieux.

image

A noter que l’excellent site Photojojo propose un guide très complet sur plus de 300 combinaisons dans son ultimate hipstamatic guide

Autres fonctions d’hipstamatic

. Superposition : nouvelle fonctionnalité offrant la possibilité de superposer 2 photographies.

. Partage : publication simultanée sur Facebook, Twitter, Instagram, Flickr, et Tumblr

. Animation : concours de photos mensuels avec des prix à gagner.
.  Possibilité de faire imprimer ses clichés directement depuis l’application.

. Un exemple d’application en bonus : une vidéo réalisée à partir de 3 000 photos Hipstamatic : http://vimeo.com/44113652#

 

Epilogue : la rivalité entre Hipstamatic et Instagram.

Si Hipstamatic est aujourd’hui par l’application la plus prisée par les vrais amateurs de photographie, Instagram est la plus utilisée dans le monde.

Cela est dû à une utilisation plus simple, moins radicale et surtout plus sociale.

Sur Instagram, on prend des photos avant tout pour exister aux yeux des autres.

Avec Hipstamatic, on essaye de produire les plus belles photos possibles.

Depuis son rachat par facebook et son passage sur Android, Instagram est devenue une application mainstream tandis que Hipstamatic, malgré ses quelques millions d’utilisateurs conserve son caractère de  niche.

Quoi, qu’il en soit, une chose est sûre : on reconnait au premier coup d’œil une photo prise avec Hipstamatic. C’est la seule application photo dans ce cas et c’est ce que peuvent reprocher les quelques rares détracteurs de Hipstamatic.

A ces (rares) critiques, nous pouvons répondre justement que le style hipstamatic composé de petites imperfections et d’effets inattendus est ce qui fait tout le charme, toute l’essence, toute la philosophie du plaisir retrouvé de la photographie analogique. 

Article rédigé par Jérôme Blouin.

Bright Mango: How Wood Camera Became the #1 Paid iPhone App

Les secrets marketing du lancement de l’application photo Wood Camera ou comment Wood Camera est devenue l’application payante n°1 sur l’AppStore iPhone.

Wood Camera a réussi l’exploit de devenir la première application photo à figurer en première position des applications payantes dans l’AppStore américain.

Wood Camera - secrets du lancement

Lorsque l’application Wood Camera a été lancée au printemps 2012 dans sa première version, le budget marketing était proche de zéro. Cette restriction a obligé ses créateurs a faire une promotion intense via les réseaux sociaux comme les blogs, Twitter, Facebook, Tumblr et surtout Instagram. 

Cette stratégie a été payante puisque de nombreux sites high-tech tels que The Next Web  ont fait de bonnes critiques et permis de nombreux téléchargements. 

Pour la sortie de Wood Camera 2.0 en décembre dernier, le budget marketing était toujours limité. La décision a été prise de continuer à s’appuyer sur les réseaux sollicités lors de la sortie de l’opus 1.0. Comme lors de la première édition, Instagram a été le réseau privilégié de la communication. 

Wood Camera est en effet une application complémentaire d’Instagram et surtout Instagram touche une très large communauté d’utilisateurs de photographes amateurs. Instagram permet donc une exposition à la fois très large et très ciblée.

Les cofondateurs de Bright Mango, société éditrice de Wood Camera, John Barnett  (@ johnbarnett ) et Zach Garrett (@ zachgarrett ), avaient plus de 80.000 adeptes sur Instagram (selon Statigram) et ont reçu plus de 2,8 millions de like sur Instagram. En ajoutant la famille et les amis, on pouvait compter plus de 275.000 fidèles au moment où Wood Camera 2.0 a été mis à jour.

Wood Camera

Avoir 275 000 followers sur Instagram est un très bon point de départ, mais il fallait quelque chose de plus pour atteindre le sommet des charts.

Le choix des fondateurs de Bright Mango s’est porté sur une jeune agence créative appelée The Mobile Media Lab spécialisée dans le marketing sur Instagram.

The Mobile Media Lab a été créé par un groupe d’Instagramers new-yorkais influents (@ newyorkcity , @takinyerphoto , et @ bridif ) qui, en cumul, possèdent près d’un million de fidèles sur Instagram. 

Wood Camera application photo

Le plan était de publier un certain nombre de photos par jour utilisant la nouvelle application Wood Camera sur plusieurs jours sur Instagram. Tout ce qui a été demandé, c’est que les Instagramers influents utilisent le hashtag #WoodCamera et la mention à @WoodCamera en légende de chaque image postée.

Le résultat a été spectaculaire : les images postées ont reçu plus de 45 000 likes et des milliers de commentaires en quelques jours.

Le buzz était lancé. Peu de temps après, Wood Camera atteignait la première place des charts de l’AppStore.

Article rédigé par Jérôme Blouin.